Le Moringa, arbre aux mille vertus, arbre de vie, arbre aux miracles ! Pourquoi tant de noms prometteurs ? Que peut nous apporter cet arbre ?

Dans l’île de l’Océan Indien où je vis, un Moringa pousse dans mon jardin, au pied du papayer. Périodiquement, mon mari coupe de petites branches toutes neuves, pleines de feuilles tendres et les amène à sa maman. Ils sont d’origine hindoue et dans leur tradition, on concocte avec ces feuilles un bouillon très revitalisant, à boire tout au long de la journée, particulièrement si l’on est fatigué.

 

Qu’a t-il de si particulier, ce Moringa ?

Parmi les 13 espèces de Moringa existantes, la plus connue est le Moringa Oleifera. Cet arbre pousse à l’origine en Inde, sur les flancs de l’Himalaya et selon la médecine ayurvédique, il traite près de 300 maladies. Vous imaginez bien que je le regarde avec respect, celui qui honore de sa présence mon petit coin de terre !

Les Egyptiens, les Grecs et les Romains le connaissaient déjà et à présent vous le trouvez dans toutes les zones tropicales et subtropicales en Afrique, en Asie et en Amérique Latine.

Cet « Arbre de Vie » amène des solutions à deux problèmes majeurs que l’on rencontre sur Terre : il lutte contre la faim dans le monde, très utilisé pour la malnutrition des enfants et il aide à la dépollution des eaux.

L’intégralité de l’arbre, les feuilles, les fruits, les graines, les racines et l’écorce possèdent un intérêt nutritionnel, thérapeutique ou bien cosmétique. Le Moringa fait actuellement l’objet d’études cliniques approfondies sur l’Homme. En plus de son goût frais et naturel, il est facile à conserver et à utiliser. C’est un Alicament, c’est à dire un aliment naturel améliorant la santé.

Mais pour nous, Européens, que peut faire cet arbre aux mille vertus ?

 

Comment bénéficier des bienfaits du Moringa ?

Les feuilles et les graines du Moringa sont particulièrement intéressantes.

1.Les FEUILLES du MORINGA

Cuites dans les cultures traditionnelles et séchées, en poudre d’une manière plus moderne, elles constituent un véritable trésor nutritionnel pour l’organisme.

Une à trois cuillers à café par jour de poudre de Moringa sont une source exceptionnelle de vitamine A et de vitamine C. Vous ferez le plein de vitamines B. Sa teneur en calcium est très élevée, intéressante pour l’intolérance au lait, l’ostéoporose et la croissance des enfants. Les feuilles séchées ont une plus grande concentration de minéraux. Elles contiennent du magnésium, du potassium, du zinc, du sélénium, du fer et des protéines, convenant particulièrement aux végétariens et végétaliens.

Chose remarquable aussi, les feuilles recèlent la totalité des 8 acides aminés dits essentiels (isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane et valine) ainsi que l’histidine qui est un acide aminé essentiel seulement chez l’enfant. Ces acides sont dits essentiels car notre corps ne sait pas les fabriquer. Nous avons donc absolument besoin d’un apport extérieur, même si c’est en infime quantité.

Les feuilles du Moringa conviennent particulièrement aux personnes carencées, fatiguées, en cours de maladie ou en convalescence et aux sportifs par leurs propriétés anti-inflammatoires et anti bactériennes. Elles améliorent aussi la mémoire et les fonctions cognitives. Selon des études phytothérapeutiques récentes, elles ont des potentialités neuroprotectrices pour le cerveau.

En résumé, vu tous les éléments bienfaisants qu’elles contiennent, les feuilles de Moringa sont un Superaliment qui va vous faire profiter de ses vertus revitalisantes et nutritives.

Une cure d’un mois en demi saison, dilué dans un verre d’eau ou saupoudré sur les salades, nous permet d’aborder les six mois qui suivent, complétement boostés.

 2.Les GRAINES  du MORINGA

Après broyage, elles constituent une huile végétale comestible et naturellement riche en bons acides gras. Notamment l’acide oléique (les oméga 9) prévient le syndrome métabolique et lutte contre les graisses abdominales et les maladies cardiovasculaires. L’acide palmitoléique  aide également à réduire la graisse abdominale et permet une moindre résistance à l’insuline ce qui est intéressant notamment pour les prédiabétiques.

En usage externe, c’est une excellente huile de beauté. Elle nourrit et protège la peau, aide à la cicatrisation, agit contre le vieillissement et l’apparition des rides ou aide à atténuer les vergetures. Comme autre bienfait, grâce à ses oméga 7, elle combat la sécheresse des muqueuses (oculaire, buccale, vaginale, nasale …).

Enfin, dernier atout des graines mais non des moindres, le tourteau obtenu lors de l’extraction de l’huile de Moringa, contient une protéine active qui neutralise les matières colloïdales dans les eaux boueuses ou sales, faisant disparaitre 90% à 99% des bactéries. Les graines absorbent par floculation les PCB, les métaux lourds et les pesticides. C’est un véritable dépolluant des eaux.

Il est à noter qu’aucune contre indication à son utilisation ou à son absorption n’a été signalée jusqu’à présent.

 

Que du bonheur, cette plante !

 

Où trouver du Moringa bio et éthique ?

En comparaison avec la Spiruline, cette dernière contient plus de protéines, de fer et de phosphore. Le Moringa est plus riche en calcium, vitamines C, B2 et B3. Par contre l’alliance du Moringa et de la Spiruline est une véritable bombe de bienfaits !

Vous pouvez trouver ce mélange sur www.moringaandco.com.

Leur Moringa Mega Boost est excellent comme leur état d’esprit. Le Moringa est acheté à des producteurs d’Afrique de l’Ouest associés à une pouponnière d’enfants de O à 2 ans et à un dispensaire. L’essentiel de la production est consommé par les enfants et Moringa and Co n’achète que le surplus.

C’est une conception bio et éthique de la consommation du Moringa et cela fait du bien à notre santé physique et spirituelle !

Béatrice

Catégories : Plantes et nature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *